Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne
EN : Un seul perdant, Delort ! - Média Foot dz
mer. Déc 8th, 2021

Média Foot dz

Toute l'actualité du football

Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne

EN : Un seul perdant, Delort !

2 min read

Lors de la conférence de presse, animée, aujourd’hui jeudi à Sidi Moussa, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, est revenu sur la principale raison qui l’a poussé à écarter l’attaquant de l’OGC Nice de la sélection pour ce stage d’octobre, et ce, en prévision de la double confrontation face au Niger rentrant dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022.

Djamel Belmadi a mis justement les choses au clair en expliquant tout simplement la raison de la mise à l’écart d’Andy Delort. “Il y a un petit mois, j’ai reçu une information d’acteurs du football. Au moment de sa signature à Nice, Andy aurait signé un document disant qu’il n’irait pas à la CAN. Ça m’a ébranlé un peu, mais je me suis dis ‘wait and see’. Il y a quelques jours, Andy m’appelle. Cet appel dépasse le cadre du privé. Normalement, il devrait aller vous dire ça à vous. Il m’envoie ce message en disant que en accord avec l’OGC Nice “il privilégie son club, car il veut réussir son challenge, pour ça il devait mettre l’équipe nationale entre parenthèses, mais uniquement pendant un an donc pas de CAN.” Ce qu’on m’avait dit un mois plus tôt, s’est avéré vrai. Les choses sont devenues évidentes pour moi. Ce genre de choses ne se transmet pas via message. C’était très houleux. Je lui ai dis que ce n’était pas comme ça qu’on fait. Je l’ai blâmé, ainsi que son club. Le directeur sportif m’a appelé, je lui ai dis ce que je pensait“, a déclaré le sélectionneur.

Dans cette affaire, connaissant la grinta et la rigueur de Djamel Belmadi, qui a tout prouvé sur le terrain, c’est l’attaquant Niçois qui est le seul et unique perdant, puisque Djamel ne peut en aucun cas tolérer ce genre d’attitudes au détriment de l’équipe nationale et du pays, sans oublier que chez Belmadi, aucun joueur ni au dessus de la sélection nationale. Les bons résultats obtenus en alignant à maintes reprises des joueurs inconnus, en sont d’ailleurs la preuve. Une mise à l’écart définitive de Delort en sélection est quasi certaine.