Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne
EN : une qualification pour faire grandir le rêve - Média Foot dz
lun. Nov 29th, 2021

Média Foot dz

Toute l'actualité du football

Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne

EN : une qualification pour faire grandir le rêve

3 min read

En obtenant le match nul face au Burkina Faso (2-2), mardi au stade Mustapha-Tchaker de Blida, la sélection algérienne de football a assuré sa présence dans les barrages et avance à grands pas vers la Coupe du monde 2022 au Qatar.

En assurant leur passage pour le troisième et dernier tour des qualifications à la Coupe du Monde 2022, les coéquipiers de Riyad Mahrez ont enchainé avec une 33e rencontre sans défaite, mais cette fois-ci, leur tâche n’était guère facile face aux Burkinabés ayant égalisé à deux reprises et qui ont fait douter les champions d’Afrique jusqu’aux derniers instants du match.

Si la formation algérienne a manqué d’assurance sur certains passages du match, elle a néanmoins assuré l’essentiel, la qualification. Les protégés du sélectionneur Djamel Belmadi ne sont plus qu’à deux rencontres de la phase finale du Mondial, mais avant cela, ils se tourneront désormais vers la préparation de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021 (reportée à 2022, ndlr) au Cameroun (9 janvier – 6 février), en attendant de livrer la double confrontation des barrages du Mondial 2022, prévus en mars prochain.

A la fin du match d’hier mardi, le sélectionneur Djamel Belmadi avait reconnu l’enjeu de la partie face au Burkina Faso qui voulait vraiment remporter les trois points à Blida et créer l’exploit de passer au dernier tour de qualification.

“Nous avons fait un parcours quasiment sans faute. On a eu à faire à une équipe du Burkina Faso qui voulait créer l’exploit, elle qui n’a jamais pris part à une Coupe du monde, alors que nous, on en a joué quatre et nous sommes champions d’Afrique. C’est une équipe qui a un passif récente qui parle en sa faveur. Elle aura certainement son mot à dire à la CAN-2021. J’estime qu’il s’agit d’une qualification aux barrages amplement méritée.”, s’est exprimé Belmadi, lors de la conférence de presse d’après-match.

Autre regret de la rencontre, le fait que Riyad Mahrez, qui a eu l’occasion de tuer le match, mais n’a pas réussi à mettre plus rapidement son équipe à l’abri.

Si Mahrez avait sur son face à face, le match aurait pris une toute autre tournure”, a estimé Belmadi qui a également noté “quelques déchets techniques dans la dernière passe, peut-être un peu de précipitation“.

Mais Belmadi, qui a reconnu s’attendre “à un match dur”, a surtout pointé du doigt l’état de la pelouse qui a compliqué les choses. “Les déchets techniques sont peut-être dus au terrain qui était difficilement praticable. Ce n’était pas à cause d’un manque de travail mais plutôt dû aux conditions climatiques. Il a plu jour et nuit. On s’est entraîné une fois sur ce terrain, mais il était en bon état. Il a plu pendant deux jours mais il n’était pas comme ça. Ca ne favorise pas le jeu d’où sûrement le déchet technique“.

L’Algérie, le Nigeria, la Tunisie et le Cameroun ont pris mardi les derniers billets pour les barrages de la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2022. Ils rejoignent notamment le Mali, l’Egypte, le Sénégal, le Ghana et la RD Congo qui étaient déjà assurés une place aux barrages qui se joueront en mars prochain, en aller-retour et dont le tirage au sort aura lieu le 18 décembre à Doha.

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *