Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne
Finale Coupe arabe / Abdelkader Bedrane : "Les deux équipes se connaissent bien" - Média Foot dz
ven. Jan 21st, 2022

Média Foot dz

Toute l'actualité du football

Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne

Finale Coupe arabe / Abdelkader Bedrane : “Les deux équipes se connaissent bien”

2 min read

Le défenseur international algérien Abdelkader Bedrane, a indiqué qu’il s’attendait à “un match difficile”, samedi face à la Tunisie, en finale de la Coupe arabe de la FIFA-2021, au stade Al-Bayt de Doha (16h00, algériennes), estimant que les deux équipes maghrébines se connaissaient bien.

C’est vrai, je joue dans le championnat tunisien mais je suis ici pour représenter l’Algérie. Il n’y a aucune confusion dans mon esprit. En équipe nationale, on ne peut pas se permettre de faire du sentiment. Ce match sera difficile, c’est certain. Les deux équipes se connaissent bien, mais nous allons tout faire pour l’emporter“, a indiqué le sociétaire de l’Espérance de Tunis, cité par le site de la Fifa.

L’équipe nationale A’ a validé son billet pour le dernier stade de l’épreuve, en battant mercredi soir le Qatar, pays organisateur, (2-1), au stade Al-Thumama, alors que la Tunisie a éliminé l’Egypte (1-0).

Nous n’avons pas changé de discours depuis notre arrivée au Qatar : nous sommes là pour gagner le titre. Notre parcours n’a pas été de tout repos. Nous avons affronté des adversaires de haut niveau, comme l’Egypte, le Maroc et le Qatar. Nous avons laissé beaucoup de forces dans ces batailles“, a-t-il ajouté.

Revenant sur le match face au Qatar en demi-finale, le natif de Blida a parlé d’une “forte pression”, tout en reconnaissant que la qualification était difficile à arracher au bout d’un suspense insoutenable.

La pression était très forte car nous avions face à nous le Qatar, pays hôte de la compétition. Ca n’a pas été simple mais, au bout du compte, notre expérience collective nous a permis de faire la différence. Nous avons toujours cru en nos chances. Nous savions que nous pouvions marquer à tout moment. Ce but n’a eu aucun effet sur nous, psychologiquement. Nous avons repris la partie avec une confiance intacte. Pour nous, le match n’était pas terminé, loin de là, et nous pouvions encore aller en finale“.

Avant de conclure : “Nous avons rempli la première partie de notre objectif. Maintenant, nous allons nous reposer, puis nous allons bien préparer cette finale, sans perdre des yeux le but que nous nous sommes fixé“.

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *