Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne
Année 2021 : les Verts invincibles, une première historique au Qatar et la JSK a sauvé la participation des clubs sur le plan continental - Média Foot dz
ven. Jan 21st, 2022

Média Foot dz

Toute l'actualité du football

Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne

Année 2021 : les Verts invincibles, une première historique au Qatar et la JSK a sauvé la participation des clubs sur le plan continental

4 min read

L’Année 2021 aura été sous le signe de la confirmation pour l’équipe nationale de football, confortant son standing de championne d’Afrique, en préservant notamment sa série d’invincibilité, et surtout arracher avec brio son billet pour les barrages de la Coupe du monde 2022, prévus en mars prochain.

Mais les performances réalisées par les joueurs du sélectionneur national Djamel Belmadi, ont été éclipsées par l’exploit réalisé par la sélection A’, dirigée par Madjid Bougherra, sacrée championne arabe de la Fifa au Qatar, pour la première fois dans l’histoire de l’Algérie.

Renforcée par des joueurs de l’équipe A, à l’image de Youcef Belaïli, Baghdad Bounedjah, ou encore le revenant Yacine Brahimi, désigné meilleur joueur du tournoi, la sélection A’ a déjoué tous les pronostics, pour boucler le soir de samedi dernier une année exceptionnelle pour les Verts,

parvenant à battre, avec autorité, la Tunisie en finale de la 10e édition (2-0, a.p) au stade Al-Bayt d’Al-Khor, l’une des enceintes retenues pour abriter les rencontres du prochain Mondial-2022.

2021 : rentrée des classes et nouveau record africain d’invincibilité

Après une année 2020 fortement perturbée par la pandémie du Covid-19, les différentes sélections du continent ont repris du service, avec le déroulement en mars des deux dernières journées des qualifications de la CAN-2021 (reportée à 2022) au Cameroun (9 janvier – 6 février).

Qualifiée pour la 33e édition de la CAN au terme de la 4e journée, disputée en novembre 2020, l’équipe nationale a fini le boulot, en allant tenir en échec la Zambie le 25 mars à Lusaka (3-3), avant de laminer, quatre jours plus tard, le Botswana (5-0) à Blida, terminant largement en tête avec 14 points.

Sur le plan des statistiques, l’Algérie a terminé meilleure attaque avec 19 réalisations, alors que la défense avait été prise à défaut à six reprises. L’attaquant algérien d’Al-Sadd (Qatar) Baghdad Bounedjah a fini, 2è meilleur buteur des qualifications avec 4 réalisations.

En se qualifiant pour la CAN-2021, dont elle est le tenant du trophée, l’équipe nationale devait se consacrer au 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, dont les deux premières journées étaient initialement programmées en juin, avant d’être repoussées à septembre.

Il fallait alors meubler la date Fifa de juin, en programmant trois matchs amicaux, dont un en déplacement, une manière pour le staff technique national de préserver la forme de ses joueurs sur le plan international.

Deux mois après avoir clôturé les qualifications de la CAN-2021, les coéquipiers du capitaine Riyad Mahrez ont disputé, en l’espace de huit jours en juin, trois matchs-tests face à la Mauritanie qu’ils ont battu (4-1) à Blida, devant le Mali, victoire étriquée (1-0), grâce au capitaine Riyad Mahrez qui a offert aux Algériens un 3è succès de rang, et surtout égaler le record africain d’invincibilité de 26 matchs, à égalité avec la Côte d’Ivoire (record détenu depuis 2013, ndlr). Un record que les joueurs de Djamel Belmadi ont réussi, face à la Tunisie (2-0) à Radès, à battre et aligner du coup un 27e match de rang sans défaite. “Cette série d’invincibilité de 27 matchs veut dire beaucoup de choses. D’abord de la constance après le sacre africain en 2019, en se remettant au travail pour sortir des grosses performances. Le mérite revient aux joueurs, qui ont travaillé dur pour battre ce record. Maintenant, ça ne va pas être facile de préserver cette série, surtout que toutes les équipes nous attendent au tournant“, avait réagi Belmadi aux médias, à l’issue de la partie.

Novembre 2021 : l’Algérie en barrages du Mondial, Slimani efface Tasfaout

Pour espérer faire son retour sur la scène mondiale, l’Algérie avait entamé en septembre sa campagne éliminatoire, dans le groupe A, en compagnie du Burkina Faso, du Niger, et du Djibouti. Après une bonne entame de qualification face à Djibouti (8-0) à Blida, grâce notamment à un quadruplé d’Islam Slimani, les Verts se sont heurtés par la suite à une coriace équipe du Burkina Faso (1-1), en match délocalisé à Marrakech (Maroc), dans le cadre de la 2e journée. Un mois plus tard, les champions d’Afrique ont renoué avec la gagne, en battant le Niger en aller et retour (6-1 et 0-4). Mais le fait marquant de cette double confrontation, est la performance historique de Slimani, devenu le meilleur buteur de la sélection de tous les temps avec 37 buts, effaçant l’ancien record que détenait Abdelhafid Tasfaout (80 sélections entre 1990 et 2002, ndlr), depuis 19 ans.

Après avoir disposé du Djibouti au Caire (4-0), l’Algérie, au terme d’un match irrespirable devant le Burkina Faso (2-2), a assuré au stade Mustapha-Tchaker, son billet pour les barrages du Mondial-2022.

Durant l’année 2021, l’équipe nationale a fait preuve de régularité en matière de statistiques: 33 matchs sans défaite, 40 buts marqués en 11 matchs disputés (3,63 buts/match), toutes compétitions confondues, pour 8 buts encaissés.

L’année 2022 sera charnière pour l’équipe nationale. Elle tentera de conserver son titre africain au Cameroun et surtout réussir une qualification à la Coupe du monde 2022 au Qatar, après avoir été absente lors de l’édition 2018 en Russie.

Côté clubs, l’année 2021 a été marquée par la confirmation du CR Belouizdad, sacré champion d’Algérie pour la deuxième fois de suite et la 8e de son histoire, alors que la JS Kabylie, sur le plan continental, a sauvé la participation algérienne, en atteignant la finale de la Coupe de la Confédération, perdue le 10 juillet face aux Marocains du Raja Casablanca (1-2), au stade de Cotonou (Bénin).

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *