Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne
Charaf-Eddine Amara : "On est tous derrière la JSK" - Média Foot dz
lun. Nov 29th, 2021

Média Foot dz

Toute l'actualité du football

Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne

Charaf-Eddine Amara : “On est tous derrière la JSK”

2 min read

Le président de la Fédération Algérienne de Football (FAF), Charaf-Eddine Amara, a lancé un message de soutien pour la JS Kabylie, qui s’apprête à disputer les demi-finales de la Coupe de la Confédération Africaine.

À l’issue de l’assemblée générale élective, du comité olympique algérien, qui a connu l’élection de Hammad, à la tête du COA, le président de la FAF, dans des déclarations à la presse, a souhaité “bonne chance pour la JSK et Incha’Allah qu’elle va remporter la Coupe de la CAF. On est là derrière ce club“.

Concernant le prolongement du délai de l’envoi de la liste des clubs qui vont participer aux compétitions inter-clubs de la CAF, saison 2021-2022, Amara a indiqué que “la CAF n’a pas encore répondu à notre correspondance concernant le prolongement du délai de l’envoie de la liste de nos représentants lors des compétitions inter-clubs de la saison prochaine“.

Le patron de l’instance fédérale a évoqué aussi l’issue de la saison 2020-2021 : “c’est impossible de terminer le championnat le 30 juin et lors de la prochaine réunion du bureau fédéral qui aura lieu le 14 juin prochain, on va discuter sur son avenir“.

Par ailleurs, Amara a précisé que “c’est difficile d’organiser une compétition comme la Coupe d’Afrique des Nations, et la décision de remplacer le Cameroun n’est pas du ressort de la FAF seulement mais elle se discute avec les hautes autorités du pays“.

Pour conclure, l’ancien président du CRB, s’est dit “étonné de voir des scènes de violence dans nos stades malgré le huis-clos et c’est une chose regrettable“.