Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne
LA MINE de KEZZIM : "Il ne reste que l'écume sur la planche !" - Média Foot dz
lun. Nov 29th, 2021

Média Foot dz

Toute l'actualité du football

Project Milenial featuring news blogs and tutorials Adjustable Beds – Not Just For The Elderly! How A Dermatologist Can Help With Acne Problems Aromatherapy And Kids Amazingly Simple Skin Care Tips For People With Acne

LA MINE de KEZZIM : “Il ne reste que l’écume sur la planche !”

2 min read

LA MINE de KEZZIM !

“Il ne reste que l’écume sur la planche !”

Le limogeage des entraîneurs principaux et leurs remplacements immédiatement par l’adjoint, es-ce une forme de continuité ou juste un savonnage de planche de la part de ce dernier ?!

Souvent, même tout le temps, nos chers clubs s’adonnent à leur sport favori, le limogeage de l’entraîneur principal, mais ce qui est de plus en plus courant par ailleurs, c’est son remplacement par son adjoint !

Dans l’absolu et dans des configurations normales du sport de haut niveau, cette manœuvre est logique, elle va dans le sens naturel des choses, ça assure une certaine stabilité tout en créant le changement, dans le management, ça permet de gagner du temps dans la mesure que l’adjoint connaît le groupe, ses forces et ses lacunes, donc, partant de ce constat il ne peut que faire améliorer le groupe en apportant sa touche personnelle.

Chez nous, par contre, les adjoints sont des ” SAVONNEURS ” de planche, opportunistes à souhait, ils n’attendent qu’un faux pas du principal afin de sauter sur l’occasion et se voir braqué les projecteurs sur eux, pour enfin exister , sortir de l’anonymat et rajouter une ligne sur leur pauvre CV!

En conclusion, nos entraîneurs (victimes ou coupables ?!) Ont perdus toutes notions de valeurs, de déontologie, de passion, du sens de l’amitié et même la fameuse “REDJLA” a disparu, on a de l’écume sur la planche …